la formation professionnelle

La réforme de la formation professionnelle axée sur l’autonomie

Les axes de développement de la formation professionnelle

La formation professionnelle peut couvrir un bon nombre d’axes, nous pouvons la concentrer sur les compétences techniques, sur le bien-être au sein de l’entreprise, sur la communication, sur l’intégration ou autres thématiques. Dans notre monde professionnel actuel, la formation doit en premier lieu répondre à deux besoins de développement : le digital et l’autonomie.

Durant les dernières années le processus de formation a subi plusieurs changements, il s’agit des évolutions qui ont pour but d’améliorer les axes de formation, en proposant de nouvelles solutions innovantes, pour transiter d’une phase de formation à une phase d’apprentissage. Évidemment, les salariés sont ceux qui bénéficient le plus de ces améliorations, grâce à l’adoption de la digitalisation et de la création de nouvelles offres sur mesure selon les besoins.

Les centres de formation proposent des logiciels de formation innovant qui contribue à la fabrication de contenu, ce qui fait de la formation un réel facilitateur tandis que l’apprenant devient un acteur actif, qui a la capacité à analyser lui-même ses besoins et à choisir sa formation et sa vocation en fonction des résultats obtenus lors de son analyse. Toutefois, la formation professionnelle connaît ses limites dans le sens où les salariés n’ont pas forcément le même niveau d’autonomie au sein d’une même organisation, des fois au sein du même service, ce qui demande une adaptation des outils et de l’approche de formation.

La digitalisation des formations professionnelles est donc primordiale, comme il existe aujourd’hui des softwares performants et innovants, qui font en sorte que le salarié puisse constater ses lacunes, relever ses compétences, connaître le processus à suivre pour s’améliorer au sein d’une entreprise, de façon autonome.

La digitalisation de la formation

Comme c’est le cas pour le marché de l’emploi, la formation professionnelle a commencé à son tour à se digitaliser de plus en plus, et ce pour améliorer les processus à suivre et aboutir plus vite aux résultats souhaités, mais aussi dans l’optique d’améliorer la compétitivité au sein des entreprises.

De nos jours, plus de 40% de l’offre de formation est digitale, il est donc clair que cette révolution apporte de nombreux avantages, que ce soit pour les centres de formation ou pour les salariés, sans oublier l’employeur. Pour les formateurs, la dématérialisation permet une optimisation des coûts tout en formant un plus grand nombre de personnes même dans des conditions assez délicates.

Pour les apprenants, ils ont accès aux cours à tout moment et n’importe où, à l’image des MOOC, tout en bénéficiant de ressources disponibles depuis une plateforme en ligne. Mais pour pouvoir profiter pleinement de ces avantages, l’usage de logiciels innovants pour les centres de formation est indispensable, non seulement pour suivre la tendance, mais pour se différencier des autres centres de formation.

 

Le suivi de la formation : un point à ne pas imposer au salarié

Suivre une formation professionnelle au sein de l’entreprise n’est point une obligation pour le collaborateur, cela dépend de sa volonté à vouloir développer ses compétences en suivant une formation.

Il est non négligeable d’apprendre qu’une entreprise qui n’apprend pas est considérée comme une entreprise qui n’évolue pas. Cette devise vaut aussi pour les collaborateurs, qui refuse de se former, sous prétexte que cela ne va rien leur apporter sur le plan financier, mais il ne faut pas oublier qu’actuellement l’adaptation à l’environnement du travail commence par accepter les outils disponibles, dont la formation en e-learning.

 

Au-delà de gagner en compétences, la formation professionnelle permet également à une entreprise et aux salariés de créer de la valeur ajoutée. La formation devient donc un outil incontournable et sa mise en place par les organisations pour les collaborateurs amplifie la performance et la croissance économiques.

Articles associés